Veille conjoncturelle S49

Destinée à informer ses membres et partenaires sur la conjoncture économique et les principales tendances en matière d’emploi, le CODESPAR réalise une revue de presse hebdomadaire sur ces thématiques.

Elle comporte à la fois une analyse générale de la conjoncture alimentée par les actualités de la semaine mais aussi des focus sectoriels. Cette veille est réalisée à l’échelle nationale mais porte également sur le niveau local.

Si vous souhaitez recevoir par email ces veilles, merci de vous inscrire en cliquant ici.

 

Semaine 49/2014 - Du 1er au 7 décembre 2014

BAROMETRE

FR

 

Le taux de chômage (au sens du BIT) s'élève à 10,4% de la population active

En moyenne sur le troisième trimestre 2014, le taux de chômage au sens du BIT s’élève à 10,4 % de la population active en France, après 10,1 % au deuxième trimestre. En France métropolitaine, avec 2,8 millions de personnes au chômage, le taux de chômage atteint 9,9 % et augmente de 0,2 point par rapport au trimestre précédent. Il retrouve son niveau du troisième trimestre 2013.

Le Point

PDL

 

Baromètre économique mensuel de l'URSSAF Pays de la Loire

Le nombre de déclarations préalables à l'embauche en Pays de la Loire est en hausse de 12,1% par rapport au mois précédent. Sur un an, la hausse est faible (+ 0,9 %).
En ce qui concerne les entreprises de 10 salariés et plus, le taux d'impayés fin de mois est en baisse de 0,04 point sur 3 mois et de 0,07 point sur un an.

URSSAF Pays de la Loire

BZH

 

La FBTP Alerte sur l'état des emplois au sein de la filière du bâtiment sur le Pays de Fougères

Le secteur compte 200 entreprises et représente 1 500 emplois. Sur ce territoire 200 emplois ont été perdus depuis 2008.
La fédération alerte sur des carnets de commandes en baisse. Les professionnels constatent une tendance à la baisse des prix des devis mais aussi une concurrence déloyale des travailleurs détachés.

Ouest France

ANALYSE DE CONJONCTURE GENERALE

FR

 

300 000 emplois à pourvoir dans la silver économie à l'horizon 2020

La France compte actuellement 15 millions de personnes de plus de 60 ans et 1,8 million de plus de 85 ans : ils seront respectivement 22 millions et 4,8 millions en 2050. Les acteurs de la Silver économie se fédèrent pour rendre la filière plus attractive et répondre aux besoins à venir : près de 300 000 emplois, non délocalisables et  durables, à créer à l'horizon 2020.

GREF Bretagne

Conclusions de la commission d'enquête de l'assemblée nationale sur le monde associatif

1,3 million d’associations gèrent aujourd'hui un budget de 85 milliards d’euros, soit 3,2% du PIB. Les associations comptent 1,8 million d’emplois, soit 10% des emplois du secteur privé.
Le nombre d'emplois associatifs a progressé régulièrement, de 25% environ, entre 2000 et 2010.
Selon la commission d’enquête de l'Assemblée nationale chargée d'étudier les difficultés du monde associatif,  l'emploi salarié associatif a, jusqu’ici, bien résisté à la crise. Il indique par ailleurs que le bénévolat est loin d'être en crise avec près de 16 millions de français engagés.
Les associations françaises font face à des perspectives financières préoccupantes et des ressources humaines en péril du fait de la complexité administrative.

Localtis

ANALYSE PAR SECTEURS D'ACTIVITES

AUTOMOBILE

FR

 

Les ventes de véhicules neufs stagnent en novembre 2014

En novembre, les ventes de véhicules neufs ont été maussades avec un recul de - 2,3%. Les constructeurs tablent pour 2014 sur une faible progression du marché comprise entre 1 et 2% et sur une stagnation en 2015

Le Figaro

BZH

 

Le maire de Chartres de Bretagne interroge la pérennité du site de PSA Peugeot Citroën de Rennes

Le maire de chartres de Bretagne interroge l'avenir du site de PSA Peugeot Citroën. Il rappelle que le surcoût de production du P87 à rennes est de l'ordre de 10 millions d'euros pour le groupe. Il demande des garanties au constructeur.
Le site rennais n'a actuellement pas les volumes suffisants pour garantir sa pérennité.

Ouest France

AGROALIMENTAIRE

FR

 

Etude sur la filière agroalimentaire

Le crédit agricole vient de rendre publique une étude sur la filière agroalimentaire. Ses investissements, qui s'étaient accrus de 6 % en 2012, n'ont progressé que de 2,5 % en 2013. La marge, elle, ne progresse plus.
L'outil de production est en général maintenu en l'état. Le Crédit Agricole sonne l'alarme sur les métiers de la viande. « Dans ces métiers, la filière investit peu (11% de la valeur ajoutée de l'année) et l'outil de production vieillit ».
L'industrie laitière, elle, se porte nettement mieux.

Ouest France,
Édition(s) mardi 2 décembre 2014 : Le Mans Sarthe Nord, Ploërmel, Pontivy, Rennes Sud, St

Prochaine revue de presse conjoncturelle : lundi 15 décembre 2014