Veille conjoncturelle S47

Destinée à informer ses membres et partenaires sur la conjoncture économique et les principales tendances en matière d’emploi, le CODESPAR réalise une revue de presse hebdomadaire sur ces thématiques.

Elle comporte à la fois une analyse générale de la conjoncture alimentée par les actualités de la semaine mais aussi des focus sectoriels. Cette veille est réalisée à l’échelle nationale mais porte également sur le niveau local.

Si vous souhaitez recevoir par email ces veilles, merci de vous inscrire en cliquant ici.

 

Semaine 51 et 52/2014 - Du 15 au 31 décembre 2014

BAROMETRE

FR

 

Portait social de la France selon l'INSEE

L'édition 2014 du portrait social dressée par l'Insee vient d'être rendue publique :  les personnes les plus fragiles sont davantage fragilisées, les inégalités se renforcent, le nombre de sans-domicile a augmenté de 44% entre 2001 et 2012.

Localtis

BZH

 

L'artisanat breton en 2014

Dans un contexte économique compliqué, les artisans bretons résistent mais doivent redoubler d'efforts pour maintenir leur chiffre d'affaires. Le nombre d'entreprises augmente mais le nombre de salariés est en baisse. D'après les derniers chiffres qui sont arrêtés (1er janvier 2014), on remarque 578 entreprises artisanales supplémentaires, mais 762 salariés en moins. Le bâtiment et les travaux publics sont les secteurs les plus touchés, mais les services (mécanique, dépannage informatique, coiffure...) perdent aussi des salariés.  À l'inverse, l'artisanat de production (sous-traitance industrielle par exemple) affiche un solde de près de 500 emplois supplémentaires.
L'artisanat (125 874 salariés et 59 544 dirigeants en Bretagne) assure plus d'un emploi breton sur six.

Ouest France entreprises

ANALYSE DE CONJONCTURE GENERALE

FR

 

Étude de la DARES sur le devenir des contrats d'avenir

Selon la DARES, 41 % des bénéficiaires des contrats d'avenir sont sans diplômes, 84 % sont en CDD et 16 % à durée indéterminée (66 % dans le secteur marchand, 5% dans le non marchand), 88 % des contrats sont à temps plein pour une durée hebdomadaire moyenne de 34 heures.
Selon la DARES, les jeunes en emploi d’avenir restent sensiblement dans les mêmes métiers que les autres emplois aidés et pas autant que prévu dans des secteurs innovants de croissance et de recrutement à venir, notamment la filière verte, le social et médico-social.
Au bout d’un an, 43 % des jeunes entrés avant juin 2013 ont réalisé au moins une formation.

Les clés du social

Ces métiers qui ne connaissent pas la crise

Sous l'effet de départs en retraite et de la tertiarisation de l'économie un grand nombre d'emplois devraient être crées en France à l'horizon 2020 : environ 800 000 par an, selon le CIDJ.
Par ailleurs, 180.000 créations d’emploi supplémentaires, hors remplacement de départs à la retraite, seraient en grande partie liées au vieillissement de la population, avec une demande forte dans le secteur des soins et services à la personne.

Les Échos

Croissance des inégalités salariales en France

Alors que les inégalités de revenus salariaux baissent globalement entre 2002 et 2007, ce n'est plus le cas entre 2007 et 2012, selon L'INSEE.  Cela s'explique notamment par un accroissement des inégalités en bas de l'échelle salariale, dont sont victimes les 10% de personnes qui touchent les revenus les moins élevés.

20 minutes

La France a des atouts pour attirer les entreprises étrangères

La France a des atouts pour attirer les entreprises étrangères d’après la dernière étude de l’agence française des investissements internationaux. Elle a été en 2013 le deuxième pays d’accueil en Europe des investissements étrangers créateurs d’emplois.
Ses atouts : la recherche et développement, sa position géographique et sa puissance commerciale et enfin une population active de haute qualité.
L'étude pointe un certain nombre de limites pour la France et notamment les obstacles liés à la complexité administrative et réglementaire, ainsi qu’à la pression fiscale.

La Croix

L'emploi du secteur associatif dans la tourmente

Selon un récent rapport parlementaire, le secteur associatif semble être désormais rattrapé par les effets de la crise de 2008.
Selon le rapport, le monde associatif fait face à de « graves problèmes financiers », qui s'expliquent en grande partie par la raréfaction des ressources publiques et la difficulté des ressources privées à prendre le relais. Le rapport pointe également une précarisation croissante du salariat associatif, marqué par l'augmentation de la part des contrats à durée déterminée.

Ouest France

BZH

 

 

Les industriels du Pays de Vitré et de Fougères sensibilisent à l'intérêt de leurs métiers

Certaines entreprises du secteur industriel peinent à recruter. Les représentants du secteur prennent donc les devants et viennent sensibiliser les lycéens à l'intérêt des métiers du secteur industriel.

Ouest France

ANALYSE PAR SECTEURS D'ACTIVITES

COMMERCE

BZH

 

Ouverture des commerces le dimanche

En dépit d'un accord signé en 2010 entre les représentants du personnel et l'union du commerce, certains commerces du Pays de Rennes ouvrent leurs portes le dimanche matin. Les élus montent au créneau pour sauvegarder cet accord.

Ouest France

AUTOMOBILE

FR

 

Reprise confirmée sur le marché automobile européen

La reprise du marché automobile européen s'est confirmée en octobre avec une croissance des immatriculations de 6,5% tirée par les grands pays de l'UE à l'exception notable de la France.
Au total, 1,07 million de voitures ont été immatriculées dans l'Union européenne en octobre, contre un million lors du même mois de 2013. Mais l'on est encore loin des niveaux d'avant la crise de 2008-2013 : plus de 1,2 million d'unités avaient été mises en circulation en octobre 2007.
Alors que le marché européen des voitures neuves a vécu son quatorzième mois consécutif de hausse, les deux constructeurs français y ont connu des fortunes contrastées: le groupe Renault a enregistré une progression de 10,5% tandis que PSA Peugeot Citroën se contentait de 1,1%, a précisé l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea).

Challenges

BZH

 

Quel avenir pour le site rennais de Cooper Standard ?

Cooper Standard, sous traitant de PSA Peugeot Citroën, a précisé sa stratégie pour les années à venir.
Le site de Rennes va donc être orienté vers l'activité  antivibratoire en construisant une extension neuve de 11 000 m². Le projet de Domagné est abandonné et là le site de la barre Thomas mis en vente.

Le Journal des entreprises

Prochaine revue de presse conjoncturelle : lundi 1er décembre 2014