Veille conjoncturelle S36

Destinée à informer ses membres et partenaires sur la conjoncture économique et les principales tendances en matière d’emploi, le CODESPAR réalise une revue de presse hebdomadaire sur ces thématiques.

Elle comporte à la fois une analyse générale de la conjoncture alimentée par les actualités de la semaine mais aussi des focus sectoriels. Cette veille est réalisée à l’échelle nationale mais porte également sur le niveau local.

Si vous souhaitez recevoir par email ces veilles, merci de vous inscrire en cliquant ici.

 

Semaine 36/2014 - Du 1 au 7 septembre 2014

BAROMETRE

BZH

 

L'emploi intérimaire breton en recul en juillet

Selon le baromètre Prisme, en juillet au niveau national, l'activité intérimaire a progressé de 2,4% sur un mois. . En Bretagne, en juillet, on assiste à un très léger repli des activités de l'intérim qui baissent de 0,2% comme dans les Pays de la Loire. Le bâtiment et les travaux publics continuent de souffrir en Bretagne où le repli est de 8,1%.

Prisme

Un taux de chômage de 5,1% à Vitré

Selon les chiffres de Pôle Emploi, le taux de chômage à Vitré atteint les 5,1% au premier trimestre 2014 contre 5,2% au quatrième trimestre 2013. Entre les années 2009 et 2013, un total de 1 197 emplois ont été créés dans le bassin d'emploi de Vitré.

Lettre économique de Bretagne

ANALYSE DE CONJONCTURE GENERALE

FR

 

Analyse de conjoncture et prévisions pour la fin de l'année

Dans le secteur de la construction, l'Indicateur du climat des affaires se situe à 11 points sous sa moyenne de longue période. Son niveau de 1997. Plusieurs raisons expliquent cette situation : le fait que les ménages ont "déserté" le marché du logement, les collectivités ont ajourné leur projet d'investissement et les entreprises n'investissent pas.
Les entreprises ont pourtant de bonnes raisons d'investir dans le contexte actuel :
- La nécessite de renouveler leurs parcs
- Un contexte financier favorable
- La restauration des trésoreries
Au final, Xerfi conclue à une reprise sans tonus dans un contexte de faible demande et in fine à une prévision de PIB en recul d'ici la fin de l'année.

Xerfi (Vidéo)

BZH

 

Des dynamiques fortes dans l'aire urbaine rennaise

Entre 2006 et 2011, Rennes a continué à attirer une population active relativement jeune ainsi que des emplois. L’emploi a globalement résisté sur le littoral tandis que l’intérieur des terres connaît une situation plus délicate. D’autre part, les dynamiques de population active ont pu différer de celle de l’emploi en raison de la périurbanisation qui allonge les déplacements domicile-travail. Au cours de cette période, les aires urbaines en commun l’augmentation du chômage et une part accrue des cadres dans leur composition sociale.

INSEE

La filière bretonne des activités nautiques se porte bien

La Bretagne fait partie des premières régions Françaises de pratique des activités nautiques. Les 710 prestataires identifiés par « Nautisme en Bretagne » exploitent 630 sites, principalement sur le littoral breton.
Les activités nautiques en Bretagne ont attiré près d’1 million de clients sur l’année 2013 et généré un chiffre d’affaires de 144 millions d’€. Depuis 2007, les activités nautiques ont connu une progression importante de leur fréquentation (+ 23 % de clients) et du chiffre d’affaires (+ 41 %).

CAD 22

Analyse de conjoncture régionale de l'INSEE Bretagne

Au 1er trimestre, l’embellie de l’emploi observée en fin d’année dernière ne se prolonge pas. L’intérim repart à la baisse, avec une diminution plus forte que celle observée au niveau national. L’emploi salarié diminue, principalement dans l’industrie et la construction. Le nombre de demandeurs d’emploi, qui avait connu une stabilité en fin d’année 2013, augmente de façon plus importante qu’en France métropolitaine. Le taux de chômage en Bretagne progresse de 0,1 point et se situe à 8,6 % de la population active.
Le secteur de la construction est toujours morose et les défaillances d’entreprises sont en augmentation.
Toutefois, les créations d’entreprises sont en hausse, notamment la création hors auto-entrepreneurs qui est plus souvent génératrice d’emploi.

INSEE Bretagne

ANALYSE PAR SECTEURS D'ACTIVITES

AGRICULTURE

FR

 

Agriculture : la France est talonnée à l'export par les pays émergents

La France reste la première puissance agricole européenne mais elle décroche et se voit rattrapée par les pays émergents tels que l'Inde ou la Chine.
Il y a trop peu d'entreprises françaises présentes à l'international. Sur 15 000 entreprises de l'agroalimentaire, hors vins et spiritueux, 445 assurent 85 % des exportations françaises.
Selon les professionnels du secteur, les clés du succès pour les entreprises du secteur : Vendre sur les marchés étrangers, innover, développer des marques.

Ouest France entreprises

BZH

 

Une rentrée difficile pour le secteur agricole

Même si le marché russe ne totalise que 800 millions d'euros pour la France, il représente le 2e marché à l'export pour l'Union européenne et 9 milliards d'euros.
Par ailleurs,  la Politique Agricole Commune réformée l'hiver dernier a revu à la baisse le montant des primes à l'hectare des grandes cultures au profit des élevages. Conséquence, les producteurs vont encaisser une baisse de 10 à 15% des primes, les prochains mois risquent d'être difficiles pour la filière.

Ouest France entreprises

Prochaine revue de presse conjoncturelle : lundi 15 septembre 2014