Veille conjoncturelle S44

Destinée à informer ses membres et partenaires sur la conjoncture économique et les principales tendances en matière d’emploi, le Codespar réalise une revue de presse hebdomadaire sur ces thématiques.

Elle comporte à la fois une analyse générale de la conjoncture alimentée par les actualités de la semaine mais aussi des focus sectoriels. Cette veille est réalisée à l’échelle nationale mais porte également sur le niveau local.

 

Si vous souhaitez recevoir par email ces veilles, merci de vous inscrire en adressant un email à contact@remove-this.codespar.org

Semaine 44 - Du 29 octobre au 4 novembre 2012

BAROMETRE

FR

Hausse de la consommation des ménages en biens en septembre

En septembre, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent de 0,1 % en volume, après avoir reculé de 0,8 % en août. Sur l’ensemble du troisième trimestre, elles augmentent de 0,2 % (après une baisse de 0,2 % au deuxième trimestre 2012). Cette légère hausse est principalement imputable à la progression des dépenses en équipement du logement.

Insee

BZH

Baisse de l’emploi intérimaire dans l’Ouest

Selon la fédération PRISME, la baisse de l’emploi intérimaire est -14,4% en Bretagne, le repli est de 14% dans les Pays de la Loire. Au niveau national la baisse des contrats intérimaires est de 13,4%.

La lettre économique de Bretagne

ANALYSE DE CONJONCTURE GENERALE

FR

Forces et faiblesses françaises en matière de compétitivité

Un récent article du Figaro pointe les atouts et faiblesses de la France en matière de compétitivité. Le coût du travail horaire est élevé par rapport aux autres pays de la zone euro, le poids des dépenses publiques grève également la compétitivité, enfin la  fiscalité est jugée trop lourde. Sur le plan  des atouts, l'énergie est bon marché et les infrastructures françaises jugées de qualité, notamment en matière de transport et logistique.

Le Figaro

FR

Remise du rapport de Louis Gallois sur la compétitivité

Louis Gallois dans son rapport préconise de baisse les charges sociales de 30 milliards. D’autres pistes sont par ailleurs évoquées, notamment de « mener la recherche sur les techniques d'exploitation du gaz de schiste ». D'autres préconisations émergent de ce rapport, comme un meilleur aiguillage de l'épargne des ménages ou l'intégration de représentants des salariés dans les conseils d'administration des grandes entreprises.

Le Monde

FR

Focus sur le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire

Dans le cadre du mois de l’Economie Sociale et Solidaire, De nombreux articles zooment sur ce le secteur de l’économie « alternative ». Elle représente 10% de l’emploi salarié (plus de 2,2 millions de salariés) et 8% du PIB. Assise sur des principes forts (lucrativité limitée, finalité sociale, ancrage territorial et gouvernance démocratique), elle place l’Homme au cœur de son projet (un homme égal une voix) et choisie de réinvestir le bénéfice dans la structure plutôt que de le partager.

Libération

FR

L’Economie Sociale et Solidaire investit de nouveaux marchés

L’ESS innove tant sur le plan des marchés visés que des façons de coopérer.Au sein du secteur de l’ESS, on assiste à une montée en puissance des acteurs sur de nouveaux gisements d’activité (livraison en circuits courts par bateau à Paris, Culture, usage des TIC dans le domaine social, etc..). Ses valeurs poussent également les structures à se rapprocher au sein de Coopératives d’Activité et d’Emploi ou encore sous forme de « Cluster » c’est à dire des grappes d’entreprises.

Libération

BZH

Etude de l’INSEE sur l’innovation au sein des entreprises bretonnes

Les entreprises bretonnes recourent davantage à l’innovation, c’est le constat éffectué par l’INSEE.L’innovation s’opère essentiellement dans les services technologiques et dans l’agroalimentaire. Sur le plan de la typologie des entreprises le plus enclines à innover, il s’agit des entreprises d’au moins 50 salariés, des entreprises exportatrices, dotées d’importantes capacités d’investissement.Le recours à l’innovation permet aux entreprises d’accroître leur marché et d’élargir leur gamme de produits. Un tiers des innovations est réalisé en coopération avec des partenaires de marché.

Innovation : la Bretagne tire son épingle du jeu (Octant Analyse n° 33)

FR

Lancement officiel des emplois d’avenir

Les associations d'élus, représentants du secteur associatif et des grandes entreprises publiques ont été conviés à la cérémonie de lancement officiel des emplois d’avenir le 30 octobre dernier. Le dispositif vise 150.000 emplois d'avenir à partir de 2014.

Localtis

BZH

Focus sur les métiers en tension dans l’Ouest

Selon la dernière étude de la DARES sur les métiers dits en tension dans l’Ouest de la France, le secteur médical (infirmière ou sages femmes) et social / médico-social (assistante maternelle ou service à domicile) sont en pénurie de compétences.

Dans le secteur industriel, on note une tension sur les métiers d’ouvriers de l'électricité ou de l'électronique.Malgré un ralentissement dans le secteur du bâtiment, certains métiers spécifiques tels que les ouvriers qualifiés en travaux publics ou béton sont toujours en tension. Enfin, un certain nombre de métiers artisanaux tels que les bouchers, boulangers, etc.. continuent de recruter.

Ouest France Entreprises

ANALYSE PAR SECTEURS D'ACTIVITES

Automobile

FR

Baisse du nombre de vente de voitures neuves particulières de près de 8 % en un an

En octobre 2012, avec 162 411 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 7,8 % en données brutes et de 15,8 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à octobre 2011.

CCFA

FR

Baisse du chiffre d’affaire de Renault de 13% au 3ème trimestre

Le chiffre d’affaires de Renault au troisième trimestre de 2012 a atteint  8,5 milliards d’euros. Cette baisse s’explique essentiellement par la dégradation du marché européen selon le constructeur automobile français.

Le Figaro