Participation aux réseaux

Le Conseil de développement est investi dans les réseaux réunissant ses homologues aux niveaux régional et national :

 L'intérêt de ces réseaux est pluriel :

  • promouvoir la démocratie participative et le dialogue social territorial;
  • structurer un réseau politique et rendre plus visible et lisible aux niveaux régional et national les missions des conseils de développement et leurs apports sur les territoires ;
  • échanger sur des thématiques communes de réflexions et de préconisations.

Le Réseau des Conseils de développement bretons

En Bretagne, les Conseils de développement couvrent l'intégralité du territoire régional. Afin de promouvoir, au-delà de son principe, la réalité et les pratiques de démocratie participative, les Conseils de développement se sont organisés en réseau, autour d'une charte fédératrice.

Le réseau a pour but :

  • de permettre aux conseils de développement d'échanger sur leurs pratiques, de valoriser et transférer leurs expériences et projets exemplaires ;
  • de contribuer à la réflexion publique en partageant et en se positionnant sur des problématiques communes aux plans locaux, départementaux, régionaux et européens. Ces contributions communes peuvent notamment se faire en lien avec le Conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ;
  • de favoriser les réflexions prospectives à long terme et de provoquer des regards croisés sur des thématiques communes ;
  • d'être une instance de dialogue privilégiée auprès des collectivités territoriales, des institutions (départementales et régionales) et de l'Etat ;
  • d'être force de propositions auprès des pouvoirs publics, de rédiger des contributions et des avis.

Voir la plaquette du réseau des conseils de développement bretons

Le site Internet du réseau des Conseils de développement bretons

Guide à l’usage des membres bénévoles des Conseils de développement de Bretagne

La Coordination nationale des conseils de développement


La CNCD fédère les Conseils de Développement de tous les territoires – pays, PETR, agglomération, communauté urbaine ou métropole. Riche de cette pluralité, elle porte l’ambition partagée d’une démocratie participative et territoriale auprès des institutions publiques, politiques, associatives et des réseaux de réflexion.

Elle offre et anime pour les Conseils de développement un espace d’échanges de bonnes pratiques et de réflexions. Le partage des expériences et la mise en commun des idées nourrissent une production fédérée qui contribue à un rayonnement national d’une démocratie participative territoriale.

En savoir plus sur la Coordination nationale des conseils de développement

Lire le vade-mecum destiné à accompagner la mise en œuvre des dispositions des lois NOTRe et MAPTAM relatives aux Conseils de développement.