Notre fonctionnement

Sa composition

Composé de personnes morales et de personnes qualifiées, le conseil de développement pourra compter à terme une assemblée plénière d’environ 120 membres.

Dans la mesure du possible, la diversité des thématiques dans les champs économique, social, culturel, éducatif, scientifique, et environnemental est représentée dans l’assemblée plénière. Elle est également diversifiée dans les acteurs mobilisés (statuts, tailles, parité, différentes générations…).

Chaque membre s’implique dans l’esprit de la charte d’engagement. La participation est bénévole.

Au-delà de ses membres, le Conseil de développement mobilise tout partenaire du territoire pouvant utilement contribuer à ses travaux.

Voir la liste des membres du conseil de développement de la métropole de Rennes (MAJ 25/04/2019)

Lire la charte d’engagement du Conseil de développement

Lire les règles de fonctionnement du Conseil de développement (07/03/2019)

L'assemblée plénière

L’assemblée plénière est constituée de l’ensemble des  membres.  Elle est le réseau actif du Conseil de développement.

Des séances plénières seront organisées plusieurs fois par an. Objectif : faciliter l’interconnaissance des membres, éclairer sur les enjeux du territoire, et échanger autour des saisines et auto-saisines.

Les membres sont élus pour 4 ans.

Le Bureau

Le Bureau, son président et ses vices-présidents assurent la gouvernance du Conseil de développement.

Le Bureau porte la vision et le projet stratégique du Conseil de développement. Il se nourrit régulièrement des contributions et débats de l’assemblée plénière.

Le Bureau est composé d'une douzaine de membres issus d’horizons diversifiés. Il est élu par l’assemblée plénière tous les 2 ans.

Les membres du Bureau du Conseil de développement (au 24/04/2019)

- Germain BERTRAND, Président du Codev, CFTC
- Hélène DUVAL, Vice-Présidente du Codev, ENEDIS
- Hervé LE JEUNE, Vice-Président du Codev, Union des entreprises 35
- Tania ROBIN, Vice-Présidente du Codev, Personne qualifiée
- Patrice BARBEL représentant David ALIS, Université de Rennes 1
- Gwénaëlle CARFANTAN, CCI Ille-et-Vilaine
- Jean-François COEURET, CFDT
- Christian DESBOIS, Eau et rivières de Bretagne
- Erwan QUESSEVEUR, représentant Olivier DAVID, Université de Rennes 2

L'équipe technique

Une équipe technique de 3 salariées de l’Audiar (Agence d'urbanisme et de développement intercommunal de l'agglomération rennaise) accompagne le projet stratégique et le programme de travail du Conseil de développement.

Le projet stratégique 2017-2021

Co-construit avec l'ensemble des membres du Codev, le projet stratégique 2017-2021 a été validé en séance plénière du 11 septembre.

Ce document stratégique synthétise les orientations définies pour le mandat en cours. Co-construit à partir des regards et expertises complémentaires des membres, il a vocation à constituer la base pluriannuelle de la démarche stratégique du Codev et à servir de guide pour mener les différents travaux. Ce document n'est pas figé, il sera utilisé et concrétisé au fil du temps dans les travaux et restera actualisable selon le besoin.

Lire le projet stratégique 2017-2021 (MAJ 04/2018)

Les travaux

Les travaux peuvent émerger sous deux formes :

  • les élus métropolitains interpellent le Conseil de développement sur une politique publique ou un enjeu de développement (saisine) ;
  • les membres du Conseil de développement détectent et travaillent sur un enjeu particulier du territoire (autosaisine).

Les formes de travaux autour des saisines et auto-saisines seront variées et adaptées à chaque thématique (groupe-projet, débat, outils numériques...), dans un état d’esprit permettant d’expérimenter des formes de travail innovantes.

L’anticipation et la priorisation des saisines permettent au Conseil de développement de construire un programme laissant place à sa capacité d’autosaisine.

Le dialogue avec les élus

Un comité partenarial, composé de membres du Bureau du Conseil de développement et d’élus métropolitains, se réunit plusieurs fois par an. Le dialogue sera régulier autour des travaux et leurs impacts sur les politiques métropolitaines.
Le rapport d’activité du Conseil de développement sera examiné et débattu avec le Conseil métropolitain.