Nos publications

Contribution et avis
Cohésion sociale -

Mieux prévenir le processus de précarisation sur le bassin rennais - Préfiguration d’expérimentation(s) sociale(s)

05/11/2015

Cette publication résume d’un côté les principaux éléments du diagnostic partagé réalisé avec une cinquantaine d’acteurs concernés et, développe de l’autre l’idée d’engager une nouvelle phase de la démarche à travers une ou plusieurs expérimentations sur le pays de Rennes. Répondant à l'envie et la volonté de "faire ensemble" des acteurs locaux mobilisés, elles visent à mettre en œuvre les préconisations du rapport dans une philosophie d’innovation sociale.

Le CODESPAR identifie quatre enjeux centraux pour continuer à faire de Rennes une métropole inclusive face aux processus de précarisation identifiés.
- Passer du « faire pour » au « faire avec » les personnes concernées, s’inscrire dans des démarches de capacitation (empowerment en anglais), en s’appuyant sur l’expérience des personnes et en soutenant leur capacité d’agir.
- Impulser des changements dans l’organisation des dispositifs d’accompagnement, en dépassant les cloisonnements par organisme ou par compétence, afin de développer une approche globale des problématiques des personnes concernées et de leurs trajectoires de vie, inscrite dans une visée de prévention et d’action précoce.
- Améliorer les conditions de travail des accompagnants professionnels et bénévoles engagés dans l’action sociale de terrain, notamment en leur donnant les moyens de prendre du recul pour imaginer des actions préventives.
- Partir des réalités de terrain pour inventer des solutions innovantes et adaptées, en élaborant des dispositifs sur mesure, en prise avec les enjeux et réseaux d’acteurs spécifiques de chaque territoire de vie.

Avec l'ambition d'impulser des réponses à l'ensemble des enjeux ci-dessus, le groupe-projet « précarisation » du CODESPAR préconise de lancer une ou plusieurs expérimentations locales pour améliorer de manière efficiente la prévention et le suivi proactif des personnes dont le parcours se précarise.

L'objectif de ces expérimentations sociales est de contribuer à la prévention du processus de précarisation en identifiant des améliorations à apporter adaptées aux problématiques locales, avec un cadre méthodologique qui puisse être transférable vers d'autres territoires. Ces améliorations devront autant s'adresser aux personnes en demande qu'aux opérateurs sociaux.

Ces expérimentations se matérialisent par un travail collectif entre acteurs locaux mobilisés sur des territoires, qui associera à égalité de savoirs et de pouvoirs des personnes en précarité. La méthode à employer la plus adaptée apparaît être la démarche de recherche-action.

Télécharger les publications :

 codespar-contribution-precarisation-11-2015.pdf