Au fil du projet

  • 23 06 2016

    Le CODESPAR livre une première expression sur le Plan de déplacements urbains de Rennes Métropole

    Rennes Métropole a lancé une démarche de révision de son Plan de déplacements urbains (PDU) afin d'aboutir en 2017 à un nouveau projet d'organisation des mobilités sur le territoire. Le CODESPAR, sollicité pour formuler un avis sur le projet, a réuni régulièrement en ce début d'année ses membres pour réfléchir aux enjeux de déplacements et de mobilité à l'échelle métropolitaine.

    Mobilité durable et inclusive, approche spatiale et temporelle, intermodalité et fluidité, mobilité collaborative, dimension numérique, regard élargi à l'aire urbaine…. sont autant de préoccupations qui ont été débattues en séance.

    Une première synthèse des enjeux-clés, assortie dans la mesure du possible de suggestions de pistes d’actions pouvant enrichir l’élaboration en cours du document métropolitain, a été livrée à Rennes métropole en mars. Ces travaux ont également été présentés aux élus métropolitains courant avril à l'occasion d'une commission mobilité et transports.

    Les enjeux identifiés

    Les membres du CODESPAR se sont spontanément retrouvés sur un socle commun de marqueurs à l’horizon de 2027 :

    - La question des mobilités interpelle deux dimensions complémentaires des métropoles de demain : celle de la cohésion sociale et du bien vivre ensemble d’une part et celle de l’attractivité et du rayonnement du territoire d’autre part.

    - L’enjeu des mobilités dépasse largement les limites institutionnelles de la métropole et nécessite une coordination étroite entre un écosystème large d’acteurs (acteurs publics, acteurs privés, usagers…). Les solutions durables de mobilité passeront certainement par une gouvernance renouvelée.

    - Il sera indispensable de mobiliser toutes les ressources territoriales existantes afin de déployer des innovations à partir des infrastructures préexistantes. L’approche par l’évolution des modes de vie et les usages (dont les usages partagés) est indispensable.

    La prochaine étape de réflexion sera la formulation, fin 2016 / début 2017, d’un avis du conseil de développement sur le projet arrêté du nouveau PDU 2017/2027.

  • 04 09 2015

    La révision du plan de déplacements urbains de Rennes Métropole présentée au CODESPAR

    Rennes Métropole a saisi le CODESPAR afin qu’il prépare un avis sur le Plan de déplacements urbains (PDU).
    Jean-Jacques Bernard, Vice-président de Rennes Métropole en charge des transports et des déplacements est ainsi venu présenter le 2 septembre 2015 aux membres du CODESPAR l’état d’avancement de la révision du PDU.

    Après une phase d’évaluation du PDU en vigueur (2007/2017) et de réflexion des élus, 4 priorités et 7 orientations ont été arrêtées par Rennes Métropole :

    Les priorités de Rennes Métropole
    A : Provoquer des changements de comportements en matière de mobilité quotidienne par la sensibilisation de tous
    B : Garantir une mobilité pour tous en contribuant à l’amélioration de la santé publique, notamment par l’amélioration de la qualité de l’air, et à la « transition énergétique »
    C : Hiérarchiser et territorialiser les modes de déplacements selon la zone de pertinence de leurs usages ; assumer une géographie différenciée des solutions de mobilité (hiérarchisation des voies et plan de modération des vitesses, fonctions et rôles des pôles d’échanges…)
    D : Renforcer l’intermodalité à l’échelle du bassin de vie rennais par l’émergence d’une culture partagée de la mobilité entre acteurs du territoire

    Les orientations du PDU
    1. Réduire les déplacements en voiture solo
    2. Poursuivre la mise en œuvre de la politique de développement des transports collectifs
    3. Faire du vélo - et de la marche - de véritables alternatives à la voiture solo
    4. Limiter davantage les vitesses
    5. Assurer la déclinaison territoriale du PDU
    6. Poursuivre la prise en compte du handicap et du vieillissement de la population dans la politique de mobilité ainsi que dans les aménagements des espaces publics
    7. Faciliter les déplacements d’acteurs économiques (professionnels nécessitant l’usage d’un véhicule) dans les zones urbaines difficilement accessibles et favoriser l’essor d’une logistique urbaine plus durable

    Les échanges en séance
    Ce premier échange avec les membres du CODESPAR a permis d’aborder entre autres :

    - l’innovation dans les alternatives à la voiture solo ou au transport en commun « classique »
    - le levier de l’expérimentation qui contribue au changement de comportements
    - la mobilité des salariés dans les zones d’activité
    - les déplacements des personnes à mobilité réduite
    - ou encore l’enjeu du numérique et de la gestion des données personnelles…

    Après cette première étape d’appropriation du cadre du PDU, le CODESPAR travaillera avec ses membres dans les mois qui viennent afin d’identifier ses contributions potentielles qui pourront nourrir le processus d’élaboration du PDU. L’étape ultime sera la formulation d’un avis du conseil de développement sur le projet arrêté du nouveau PDU 2017/2027 (a priori fin 2016).

    Les avis du CODESPAR
    Rennes Métropole a saisi le CODESPAR afin qu’il prépare un avis sur plusieurs politiques sectorielles en révision entre l’année 2015 et l’année 2016 : le programme local de l’habitat (PLH), le PDU (Plans de déplacements urbains), le PCAET (Plan Climat air énergie territorial…).

    Voir le Plan de déplacements urbains de Rennes métropole (en bas de page : 5ème document à télécharger )

    Note de synthèse du séminaire des élus de Rennes métropole

     


     

     

Projet : Plan de déplacements urbains

Le projet

[Dossier lancé par le CODESPAR poursuivi par le nouveau Conseil de développement]

En 2015, Rennes Métropole sollicitait le CODESPAR pour formuler un avis sur la révision de son plan de déplacements urbains (PDU). Le PDU est un document obligatoire dans les grandes agglomérations françaises ayant vocation à organiser la mobilité durable.

Perspectives pour le Conseil de développement en 2017 : avis consultatif sur projet arrêté du PDU au 3e trimestre.

Animation du groupe

Patrick ROULLE
Membre du Conseil de développement
représentant la CFDT

Contact

Gaëlle CHAPON
Tél. 02 99 86 65 80