Au fil du projet

  • 27 11 2018

    Impacts LGV, prochainement la synthèse…

    En mai dernier, la séance de travail dédiée plus particulièrement aux mobilités a permis de dialoguer avec Gérard Lahellec, Vice-président de la Région Bretagne. La LGV a été au cœur des échanges mais également les enjeux du TER, de la desserte de toute la Bretagne, de l’intermodalité avec les modes actifs, le bus, le métro, l’aéroport, …

    En juin, les participants ont imaginé des visions prospectives sur le travail, la gare et les usagers de demain. La transition numérique transforme rapidement les modes et lieux de travail. Les usagers selon leur type d’emploi, leur lieu d’habitat, leur mode de vie ont des attentes très différentes vis-à-vis du train et des mobilités en général. La gare est un nœud central de desserte et une opportunité pour valoriser une porte d’entrée de Rennes et de la Bretagne. Un tour d’horizon de services émergents a également été source d’inspiration (bureau-bus, trottinettes en libre-service, espace de co-working en gare…).

    Le groupe de travail produira prochainement un document synthétisant ses travaux et esquissant des pistes prospectives autour des menaces et opportunités des impacts LGV sur la métropole rennaise. Ce document pourra être un support pour échanger et débattre plus largement avec les acteurs du territoire intéressés.

  • 21 06 2018

    La démarche "impacts LGV" en vidéo !

    Le pourquoi, qui sont les acteurs impliqués, ce que ça apporte, les perspectives... Les copilotes du groupe-projet "impacts LGV", Flavie Boukhenoufa et Hervé Le Jeune, vous présentent à deux voix et en images la démarche.

    Lien vers la vidéo

    Flash is required!
  • 25 04 2018

    Séance 4 LGV : mise en prospective sur les enjeux du foncier, de l’habitat et de l’immobilier

    Le Codev lance un cycle thématique de mise en prospective sur les impacts de l'arrivée de la LGV à Rennes.

    La première séance du 24 avril avait pour thème les enjeux "Foncier/habitat/immobilier".
    Les participants se sont rapidement mis dans le bain de la prospective sous la forme d’un brise-glace convivial : quel mot associer à la prospective ? Grâce à une balle de tennis -il faut l’avoir vécu pour comprendre - la prospective a par exemple été associée aux mots suivants : projection, plan d’action, collectif, scénarios, changement…La prospective permet ainsi de relativiser le présent et d’explorer les futurs possibles, de sortir du cadre, de s’autoriser à rêver, d’éclairer les débats et les décisions… Ensuite, l’intervention de quatre organismes a permis de poser des regards complémentaires sur la question du foncier, de l’habitat et de l’immobilier (la Chambre des notaires 35, la Coop de construction, le Collectif pour la représentation des riverains et l’association des expropriés LGV 35).

    Enfin, les ateliers se sont résolument tournés vers l’avenir puisque les participants devaient imaginer les impacts de la LGV sur la métropole rennaise à l’horizon 2038 ! Tendances lourdes, signaux faibles, points de rupture, …les codes de la prospective n’ont plus de secrets pour eux.
    Beaucoup d’idées sont ressorties des échanges, dans une ambiance à la fois studieuse et joyeuse. (Le prix du foncier flambe, la densification et verticalisation des habitations, Rennes devenue une banlieue chic parisienne, une quasi absence de mixité dans le quartier de la gare, le développement d’habitats provisoires, partagés et facilement réservables, des communes périphériques qui se sont bien développées…).

    Les prochaines séances permettront de poursuivre et d’enrichir les pistes issues de cette première séquence.

    Thèmes des prochaines séances :
    - Lundi 28 mai 2018 : Thème « Mobilités-intermodalité »
    - Mardi 26 juin : Thème « Travail et emploi »
    - Mardi 18 septembre : synthèse des travaux.

Afficher les résultats 1 à 3 sur un total de 7
<< Précédent 1-3 4-6 7-7 Suivant >>

Projet : Impacts LGV

Le projet

Le Codev mène sur le premier semestre 2018 une réflexion transversale relative aux impacts de l’arrivée de la Ligne Grande Vitesse intitulée « LGV : une opportunité économique et sociale métropolitaine ? ». Notre souhait est de croiser les premières perceptions depuis l’arrivée de la LGV en juillet 2017 ; qu’elles soient économiques, sociales, environnementales ou sur le plan du foncier, de l’immobilier, du tourisme…

Animation du groupe

Hervé Le Jeune
Membre du Conseil de développement
représentant l'Union des Entreprises 35

Contact

Gaëlle Chapon
Tél. 02 99 01 85 15