Au fil du projet

  • 25 10 2017

    Un avis sur la gouvernance de la structure fusionnée de la Mission Locale et de la MEIF

    Dans le prolongement de la réflexion sur le Manifeste pour l’emploi, le Conseil de développement a été de nouveau sollicité par Rennes Métropole en mai 2017 pour faire des propositions sur les nouvelles instances de gouvernance de la structure issue de la fusion de la Mission Locale et de la MEIF (Maison de l’emploi, de la formation et de l’insertion du bassin d’emploi de rennes). Le conseil de développement vient de rendre son avis.


    Un contexte de simplification et d’harmonisation des dispositifs existant sur le territoire

    Afin de simplifier et harmoniser les dispositifs existant sur le territoire, le Manifeste introduit la volonté de la métropole de rapprocher les deux outils territoriaux pour l’emploi majeurs que sont la Mission Locale et la MEIF. La fusion programmée en 2018 signifie la mise en place de nouvelles instances de gouvernance. Dans le cadre d’une approche de dialogue social territorial, il a été proposé que le Conseil de développement fasse des propositions sur ces nouvelles instances pour octobre 2017.

    Dans des délais resserrés, le Conseil de développement s’est rapidement organisé afin d’être en mesure de formuler des préconisations d’action auprès de Rennes Métropole. Plusieurs réunions mobilisant une vingtaine de membres d’horizons diversifiés (partenaires sociaux, acteurs insertion et solidarité, acteurs associatifs, personnes qualifiées…) ont été organisées. De nombreux acteurs de l’emploi ont également été auditionnés afin de bien appréhender le contexte et les enjeux territoriaux autour de la politique de l’emploi,.


    Principale préoccupation du Codev : l’ambition d’un Dialogue social Territorial élargi

    Les membres du Codev mettent l’accent sur la nécessité d’animer un dialogue social territorial (DST) élargi. Il s’agit de le faire vivre de façon permanente, proactif et préventif dans un climat apaisé.


    La contribution du Codev s’articule par ailleurs en 6 points :

    1. Le besoin d’une animation territoriale permanente.
    2. Une gouvernance et une organisation territoriale rationalisées et orientées « résultats ».
    3. Optimiser la coordination de l’outil fusionné avec les acteurs incontournables emploi/formation/insertion et dégager des marges de manœuvre.
    4. Déployer innovation, expérimentations et évaluation des actions locales.
    5. Le rôle potentiel du Codev.
    6. Quel nom pour la future structure fusionnée ?

    Lire la contribution du Conseil de développement de la métropole de Rennes, octobre 2016


    Au-delà de cette étape, le Codev poursuivra ses réflexions et préconisations dans le cadre du DST élargi et en particulier dans la perspective du Pacte métropolitain pour l’emploi programmé en 2018.

  • 04 04 2017

    Le CODESPAR contribue à l’élaboration du Manifeste pour l'emploi de Rennes Métropole

    Le CODESPAR a été saisi en décembre 2016 par Rennes Métropole afin de formuler un avis sur le projet de Manifeste pour l’emploi issu du séminaire organisé par Rennes Métropole fin novembre 2016. Le CODESPAR a remis début janvier 2017 son avis et une contribution sur ce projet.


    6 propositions d’orientations du Conseil de développement pour nourrir le Manifeste pour l’emploi

    Les membres du Conseil de développement partagent la priorité de l'emploi dans la métropole rennaise. Ils ont identifié six propositions d’orientations :

    -    être un territoire fer de lance d’un dialogue social territorial de qualité (DST) et de la GPEC-t ;
    -    oser et déployer les expérimentations sur l’emploi à l’échelle de la métropole ;
    -    offrir une excellente lisibilité interne et externe de l’économie et de l’emploi ;
    -    révéler pleinement les ressources locales ;
    -    valoriser la formation initiale et continue et faciliter la montée en compétences du territoire ;
    -    accélérer la dynamique du rapprochement de l’offre et de la demande d’emploi.

    Cette contribution a nourri la version définitive du Manifeste des élus de Rennes Métropole en faveur d’un pacte métropolitain pour l’emploi « Mettre en commun nos forces pour l'emploi » approuvée en mars 2017.

    Lire l’avis et contributions du CODESPAR sur le Manifeste pour l’emploi de Rennes Métropole, janvier 2017


    Les points essentiels du manifeste "Mettre en commun nos forces pour l'emploi" approuvé en mars 2017

    Les enjeux :
    -    l'insertion d'une part importante de la population qui ne bénéficie pas du dynamisme économique du bassin rennais ;
    -    la compétitivité des entreprises du territoire dont certaines peinent à recruter sur certains métiers.


    Les objectifs :
    -    permettre aux entreprises de trouver les compétences nécessaires à leur développement et dans un même mouvement résorber le chômage des actifs fragilisés ;
    -    simplifier et accroitre la lisibilité de nos interventions pour l'emploi ;
    -    garantir une équité territoriale d'accès à l'offre d'accompagnement ;
    -    accroitre la pertinence et l'efficacité collective des services rendus aux usagers (actifs et entreprises).


    Les piliers de cette politique d'emploi :
    -    l'anticipation des besoins en compétences des acteurs économiques au service du développement du territoire, des entreprises et des actifs ;
    -    des formes d'accompagnement vers l'emploi individualisées et accessibles à tous ;
    -    un dialogue social territorial rénové et une coordination renforcée de tous les acteurs.

    En savoir plus


Projet : Emploi

Le projet

[Dossier lancé par le CODESPAR poursuivi par le nouveau Conseil de développement]

Le Conseil de développement a été saisi en décembre 2016 par Rennes Métropole afin de formuler un avis sur le projet de Manifeste pour l’emploi.

Dans le prolongement de cette réflexion, Rennes Métropole a de nouveau sollicité le Codev en mai 2017. En effet, le Manifeste introduit la volonté de la métropole de rapprocher les deux outils territoriaux pour l’emploi majeurs que sont la Mission Locale et la MEIF (Maison de l’emploi, de la formation et de l’insertion du bassin d’emploi de rennes). La fusion programmée en 2018 signifie la mise en place de nouvelles instances de gouvernance. Dans le cadre d’une approche de dialogue social territorial, il a été proposé que le Conseil de développement fasse des propositions sur ces nouvelles instances de gouvernance pour octobre 2017.

Animation du groupe

Tania Robin
Membre du Bureau du Conseil de développement
en tant que personne qualifiée
Patrick Roullé
Membre du Conseil de développement
représentant la CFDT

Contact

Gaëlle Chapon
Tél. 02 99 01 85 15